Le sommeil du bébé de 0 à 18 mois

Le sommeil de ton bébé, et le tien, sont tellement importants. Nous savons mieux que quiconque que ce sujet peut t’amener une foule de questions alors voici nos réponses.

En l’espace de quelques mois, ton bébé naissant qui ouvre à peine les yeux, apprendra à se tourner, manger, sourire, ramper, marcher à 4 pattes, avoir peur que tu disparaisses pour l’éternité, se tenir debout, marcher, tomber, se relever et plus encore.

Chaque période d’apprentissage amène son lot de défis et d’adaptation dans la maisonnée. C’est la même chose pour les habitudes de sommeil de ton bébé et s’adapter est la clé vers des nuits de sommeil paisibles.

Voici un rassemblement d’informations pertinentes pour mieux comprendre ton bébé à chaque étape de son développement, mais aussi, pour mieux intervenir le moment venu.

Le sommeil de ton nouveau-né jusqu’à l’âge de 3 mois

La lune de miel est commencée. Ou peut-être que ça ne s’est pas passé du tout comme tu l’avais prédit dans ton plan de naissance. Chose certaine : tu es une maman maintenant! Tout nouveau rôle mérite une période d’adaptation. N’hésite pas à demander de l’aide au besoin parce qu’après tout nous avons toutes besoin d’un village pour élever un enfant…

Combien d’heures de sommeil mon bébé devrait dormir?

En moyenne, un nouveau-né, ou bébé neuf, pourrait dormir entre 14 et 18 heures par jour. À partir d’un mois, il pourrait dormir entre 14 à 18 heures, incluant les heures de siestes, bien entendu.

Les périodes d’éveil pourraient varier entre une à trois heures. Le verbe “pouvoir” a ici été judicieusement choisi parce que ton bébé n’est pas une moyenne. Il est unique et ses besoins de sommeil le sont aussi.

Aider mon bébé à différencier le jour et la nuit pour développer une routine de sommeil

Pour l’instant, ton bébé ne fait pas la différence entre le jour et la nuit. Même que son rythme circadien, rythme d’éveil et de sommeil, est en fait ultracadien. Il s’organise donc sur 25 heures plutôt que 24, et ce, jusqu’à 8 semaines. Cependant, tu peux déjà l’accompagner à trouver des marqueurs de temps, afin de l’aider à se réguler, qu’on appelle aussi des «Zeitgebers». 

Marquer une différence entre tes interventions de jour qui seront joyeuses, lumineuses et stimulantes, sans trop l’être non plus, et les interventions de nuit pendant lesquelles tu minimises les stimulations est la meilleure chose à faire.

Mon bébé pleure aussitôt que je le dépose. Que faire?

Avant de demander à ton bébé de bien dormir, ou même d’être de bonne humeur en général, tu dois t’assurer qu’il n’a aucun problème de santé physique. Que ce soit un torticolis de naissance, l’infâble reflux gastro-oesophagien ou juste un p’tit noeud quelque part, c’est possible que ça l’empêche d’être en position horizontale, et par le fait même, l’empêche de bien dormir.

Voici d’ailleurs quelques signes à surveiller chez ton bébé :

  • Il est souvent d’humeur maussade et irritable.
  • Il semble toujours gêné par quelque chose.
  • Il semble être toujours fatigué, même dans ses périodes d’éveil.
  • La socialisation semble pénible, même avec toi.

Si tu remarques ce genre de signes chez ton bébé, il serait important de consulter un professionnel de la santé pour t’assurer qu’aucun malaise physique ne soit en cause.

Le cododo en lit partagé est-elle une pratique sécuritaire pour un bébé de 0 à 3 mois?

De plus en plus, les professionnels avouent (enfin!) que oui, le cododo, en lit partagé, pratiqué de façon sécuritaire, est un excellent moyen de prévenir la fatigue chez les nouvelles mamans. Mais comme toute pratique, il y a des règles à suivre.

Santé Canada recommande le cododo en chambre partagée, c’est-à-dire ton bébé dans TA chambre, mais dans SON lit, et ce, pendant les six premiers mois. Pour l’American Academy of Pediatrics et Santé Publique France, le cododo en chambre partagée serait recommandé pendant la première année de vie. L’objectif? Diminuer les risques du syndrome de la mort subite du nourrisson.

Le syndrome de la mort subite du nourrisson (SMSN)

Nous ne connaissons pas encore les causes du syndrome de la mort subite du nourrisson. C’est un syndrome qui se produit, la majorité du temps, en période de sommeil. Il se produit généralement avant l’âge d’un an, et plus fréquemment, entre 2 et 4 mois.

Sans trop de raisons apparentes, le bébé arrête de respirer… D’où l’importance de reconnaître les recommandations des organismes gouvernementaux de la santé. Position dorsale, température ambiante, présence d’aucun objet dans un lit prévu à cet effet et zéro fumée dans les maisons sont déjà de bons trucs pour diminuer les risques du SMSN.

Qu’est-ce qu’une poussée de croissance?

Une sacrée bonne nouvelle! Ça veut dire que ton bébé grandit et que ses besoins alimentaires grandissent aussi.

Pour toi, maman allaitante, c’est nécessaire pour augmenter ta lactation. Rien à voir avec la qualité de ton lait! Ton corps est bien fait, tu verras. Si tu as des doutes ou des questions sur ton allaitement, nous te recommandons de consulter une marraine d’allaitement.

Et si tu nourris ton bébé au biberon, c’est fort possible que tu doives augmenter la quantité et/ou la fréquence des boires toi aussi. Peu importe la façon de nourrir ton bébé, il doit être rassasié.

Les poussées de croissance surviennent généralement vers :

  • 2 semaines
  • entre 4 à 6 semaines
  • 3 mois
  • 6 mois
 

Il est donc possible que tu doives rester fidèle au poste plus longtemps, et plus souvent. Mais souviens-toi : ton bébé grandit, c’est une bonne nouvelle! Et rappelle-toi rien n’est éternel, promis!

Comment puis-je endormir mon bébé?

Impossible d’endormir un autre humain; le sommeil est un processus physiologique. Par contre, sache qu’un bébé a besoin de chaleur, de proximité et de mouvement pour s’abandonner vers le sommeil. C’est ce qu’on appelle les composantes de la continuité sensorielle transnatale qui se traduit en français courant par «reproduction de l’environnement intra-utérin». Un peu comme toi qui trempe dans un bain chaud après une journée stressante.

Pour toi, maman allaitante, sache que l’allaitement permet la sécrétion d’endorphines, ce qui favorise un abandon paisible au sommeil. Donc, pour le moment, l’endormir au sein est la meilleure des solutions. 

La tétine et le biberon offrent aussi ce réconfort optimal donc n’hésite pas à les utiliser pour réconforter et aider ton bébé à s’apaiser.

Quand mon bébé fera-t-il ses nuits?

“Un jour” serait la réponse la plus réaliste à te donner. Chaque enfant est différent, donc les formules comme 4 mois – 5 kilos – 6 heures ne sont, encore une fois, que des moyennes.  

Il n’y a pas que la faim qui réveille un bébé. Le besoin de réconfort aussi. Et comme chaque bébé est différent, certains ont besoin de plus de réconfort que d’autres.  Bon ou mauvais bébé? Rien à voir. Juste un bébé.

Les 5 S du Docteur Harvey Karp sont d’excellents rituels à utiliser pour réconforter ton bébé. Voici un article de blogue pour en savoir plus sur le sujet.

Le “4e trimestre” de ta grossesse

Concept introduit par l’auteure américaine, Jean Liedloff, dans les années 1970, repris par Dr William Sears, Dr Harvey Karpp et une sage-femme belge, Mme Ingrid Bayot, le 4e trimestre est une période de transition pour toi et ton bébé.

Elle sert à te remettre de ton accouchement, mais elle permet aussi à ton bébé de s’adapter à la vie extra-utérine. Réfère-toi au concept de la continuité sensorielle transnatale pour comprendre comment adoucir cette période pour lui, et toi.

Puis-je faire de l’entraînement au dodo visant l’autonomie pendant le quatrième trimestre?

La réponse courte est : non.

L’entraînement au dodo visant l’autonomie est un processus qui peut certes t’aider à modifier les habitudes de sommeil de ton bébé pour te permettre de souffler un peu quand la fatigue s’installe chez vous. Cependant, avant 5 mois, âge auquel ton bébé acquiert des rituels d’auto-apaisement, lui demander de s’abandonner seul vers une nuit de sommeil (ou une sieste) est un peu prématuré.

Ton bébé a encore besoin de proximité, de chaleur et de mouvement. Si tu es épuisée, ce n’est pas à lui de dormir mieux, mais à toi d’avoir le courage de demander de l’aide.

Le sommeil de ton bébé de 3 à 6 mois

Le 4e trimestre est maintenant terminé. Ton bébé s’éveille à la vie. Tu commences à vouloir reprendre ta vie «normale» qui, soyons honnêtes, sera différente, mais dans le bon sens, à tout jamais.

C’est tout à fait légitime de vouloir vivre ta meilleure vie de maman. Une petite sieste par ici, une autre par là… Le sommeil n’a jamais été un problème jusqu’à ce qu’en manquer le devienne. Ce n’est pas toi, ce n’est pas lui, ce n’est pas vous deux ensemble, c’est le développement de ton bébé.
 

Tu as le droit de trouver ça difficile. Tu dois demander de l’aide si tu te sens dépassée. Ne prends pas tout sur tes épaules. Une dépression post-partum est si vite arrivée…

La régression du sommeil de 4 mois

Une régression du sommeil est une période où le sommeil devient plus chaotique alors que tout allait bien. À noter qu’une régression du sommeil est souvent accompagnée d’un bond de développement. Ton bébé grandit et c’est une bonne nouvelle.

Apprendre à se tourner du dos au ventre (ou même du ventre au dos) peut en être la cause. Sinon, le fait qu’il doit maintenant apprendre à s’endormir est quelque chose de nouveau. Avant, il s’endormait dans tes bras pendant que tu parlais, maintenant, il ferme les yeux et sursaute. Et il s’attache à toi, donc dormir, période de séparation pour lui, devient facultatif…

La régression du sommeil de 4 mois est une période difficile pour la majorité des mamans. Assure-toi de te reposer lorsque c’est possible, de t’alimenter sainement et de demander de l’aide si tu te sens dépassée par les événements.

Sache aussi que le cododo et les siestes en mouvement sont des façons efficaces d’aider ton bébé à récupérer et d’estomper les effets des courtes nuits.

Pour en savoir plus sur le sujet, tu peux consulter notre article “Parlons régressions du sommeil”

Que faire si mon bébé se tourne sur le ventre pendant son sommeil?

Selon Santé Canada, lorsque bébé commence à se tourner par lui-même sur le côté ou le ventre pendant son sommeil, il n’est pas nécessaire de le remettre sur le dos. Il est en sécurité sur le ventre.

S’il est malheureux et demande de l’aide, le remettre en position dorsale est souvent la première chose à faire.

*La position dorsale reste la plus sécuritaire encore à cet âge.

Pourquoi mon bébé se réveille-t-il la nuit?

Pour des besoins nutritionnels, mais aussi pour des besoins de réconfort. Rien ne sert de débuter l’introduction aux aliments solides, purées ou DME, trop rapidement.

Ça peut aider s’il a vraiment faim, mais s’il a besoin de toi, il a besoin de toi. Tu es la gardienne de son sommeil, la première répondante à ses besoins, physiques et émotionnels. Il se doit de vérifier que tu restes attentive et disponible, surtout pendant la nuit, période de séparation très longue pour un petit être si vulnérable.

*Seul un professionnel de la santé possède les compétences et la notoriété pour t’aider avec le meilleur timing concernant l’introduction aux aliments solides pour ton bébé.

Un environnement propice au sommeil pour bébé

Si ton bébé ne s’endort plus dans la salle de séjour avec luminosité et bruits ambiants, c’est qu’il est temps de changer d’endroit pour un environnement plus propice au sommeil. Particulièrement pour les siestes.

  • Lumière tamisée, sans être dans l‘obscurité totale
  • Bruit ambiant, mais pas de bruit soudain ou à haute fréquence comme des sonneries de porte ou des musiques stridentes.

 

Pense à un endroit où tu aimerais faire la sieste par un dimanche pluvieux. C’est exactement à cet endroit que ton bébé aimerait faire la sieste lui aussi. 

Pendant la journée, en raison de la présence de la lumière, la mélatonine, hormone du sommeil, est peu présente dans le corps humain. D’où le sommeil toujours plus léger et plus difficile à stabiliser.N’oublie pas : sécurité avant tout! Toujours prendre connaissance des recommandations du fabricant et de Santé Canada avant de laisser ton enfant dormir ailleurs que dans son lit prévu à cet effet.

Comment aider mon bébé à bien dormir?

Fais-toi confiance. Offre-lui le réconfort dont il a besoin et, si tu ne peux le faire toi-même, demande de l’aide. Tu ne peux pas prendre la charge de la famille au grand complet, tâches ménagères incluses, sur tes uniques épaules.

Assure-toi que l’environnement est propice au sommeil :

  • lumière tamisée
  • bruits ambiants tempérés
  • température variant entre 18 et 20 degrés

Choisis des vêtements amples et légers. Vérifie la couche et s’il a faim.

Bref, sois certaine que ses besoins primaires soient comblés avant de lui demander de s’abandonner vers le sommeil…

Cododo sécuritaire et siestes en mouvement sont deux façons qui, habituellement, sont très efficaces pour que bébé dorme bien. Jusqu’à 4 mois, l’emmaillotement peut aussi être une solution. Il n’est par contre pas recommandé de continuer de le faire lorsque ton bébé est capable de se tourner par lui-même.

Pourquoi on ne laisse pas un bébé pleurer?

Les pleurs d’un bébé sont un moyen de communication pour s’assurer qu’il est entendu et que ses besoins sont comblés. Il est important de répondre aux pleurs d’un bébé, et ce, en tout temps.

Cela étant dit, il est aussi important de saisir la différence entre «laisser pleurer» et «pleurer».

“Laisser pleurer” un bébé, c’est le laisser à lui-même pendant une période de temps plus ou moins longue, sans intervenir.

Alors que “pleurer”, comme mentionné précédemment, est un acte de communication. Si les besoins primaires de ton bébé ont été répondus (faim, soif, couche propre, aucun malaise physique, température corporelle adéquate) et que tu ne sais plus quoi faire pour l’apaiser, installe-toi confortablement, respire et accompagne-le dans ses pleurs.

Le pleur accompagné permet à ton bébé de libérer le stress de la journée, c’est-à-dire de diminuer son niveau de cortisol qui est l’hormone du stress. Sois le phare dans sa tempête. Écoute-le, il a besoin de s’exprimer.

Nous voulons que tu saches que si tu as laissé ton bébé pleurer par manque de solutions, de ressources ou de patience, il ne sert à rien de te culpabiliser. Sache qu’un lien d’attachement se bâtit sur une vie, pas sur un 19h à 21h le soir. Donc, arrête de te flageller et cours chercher de l’aide autour de toi si tu en as besoin.

Pour approfondir le sujet, tu peux lire notre article “Laisser pleurer un bébé, c’est non”. Aucune culpabilisation, promis!

Est-ce que les bébés allaités dorment moins que les bébés nourris au biberon?

Il y a des bébés allaités qui dorment plus, des bébés au biberon qui dorment moins et vice versa. Un bébé dort selon ses besoins de sommeil, ses besoins de réconfort et ses besoins nutritionnels.

Ton bébé n’est pas un estomac. Il a des besoins nutritionnels certes, mais c’est aussi pour s’assurer qu’il est toujours en sécurité qu’il demande à te voir.

La succion (biberon, sein ou tétine) permet la sécrétion d’endorphines; il s’agit donc d’un excellent moyen pour réconforter et aider ton bébé à se rendormir.

Mais comme l’allaitement ne peut être offert que par toi, c’est ce qui peut rendre la tâche plus redondante et te donner l’impression que ton bébé dort moins bien…

Combien d’heures mon bébé devrait dormir?

Habituellement, un bébé de 4 à 6 mois peut dormir autour de 12 à 15 heures par jour, incluant les siestes.

Quand mon bébé fera-t-il ses nuits?

Habituellement, vers 3 mois, les périodes de sommeil la nuit peuvent s’allonger et ton bébé pourrait dormir des 5-6 heures d’affilée. Rien à voir avec un bon ou un moins bon bébé, juste un bébé qui dort mieux, c’est tout!

Le sommeil de ton bébé âgé entre 6 et 12 mois

Dire qu’il y a un an, ton bébé ouvrait à peine ses yeux alors que maintenant, il a fait, ou est sur le point de faire, ses premiers pas. Le temps passe vite hein? Tu as encore peut-être le sentiment que tes journées sont interminables, mais tu as déjà complété un tour du soleil dans ton nouveau rôle de mère et tu fais ça à merveille.

Qu’est-ce que l’angoisse de séparation?

L’angoisse de séparation est la peur d’être séparé du premier répondant. Ça peut être toi, ton conjoint, ta conjointe ou toute autre personne qui correspond à la figure d’attachement. L’angoisse de séparation peut être présente jusqu’à 18 mois – 2 ans.

Vers l’âge de 8-9 mois, on parle plutôt de la permanence de l’objet (concept élaboré par Jean Piaget) qui signifie que l’enfant ne comprend pas que l’objet continue d’exister même si on ne le voit pas.

C’est une phase du développement cognitif importante et c’est aussi le moment où, que tu sois dans la cuisine, ou en voyage à l’autre bout du monde, il n’y a aucune différence…

Pourquoi mon bébé se réveille-t-il plusieurs fois par nuit? 

Vers 6 mois, c’est probablement une poussée de croissance. Donc oui, il est possible qu’ajouter des boires de nuit soit la meilleure des solutions.

C’est aussi normal qu’il ait besoin de savoir et de comprendre que tu continues de veiller sur lui, sans être forcément avec lui. Les besoins nutritionnels ne sont pas l’unique cause des réveils nocturnes.

Tout dépendant de sa personnalité et de ses besoins, il est possible que jusqu’à 3 ans, étape du développement langagier, ton bébé ait besoin de toi la nuit.

Quand et comment intégrer lors de la routine de dodo

Une routine de dodo est un temps de calme pour connecter à ton bébé et remplir son réservoir affectif avant de partir pour cette longue période de séparation qu’on appelle la nuit. C’est aussi une façon, pour ton bébé, de se situer dans le temps. Donc, le plus tôt on met en place une routine de dodo, le mieux c’est.

Elle doit te ressembler, le choix d’activités de routine de dodo t’appartient. Elle doit être suffisamment longue pour apaiser ton bébé, mais pas interminable non plus, car elle doit être sensiblement la même du dimanche au lundi. Donc, choisis-en une qui perdure dans le temps et qui peut être transférable à un autre répondant.

  • Lecture d’histoires
  • Massage
  • Comptines
  • Moment doux à partager avec bébé

Bref, la routine doit être à ton image et agréable pour tous!

*Oui, l’allaitement ou le biberon sont d’excellentes idées de routine de dodo puisque la succion provoque la sécrétion d’endorphines.

La dette de sommeil

La dette de sommeil est un manque de sommeil qui s’accumule après quelques jours de dodos difficiles.

Tout devient plus difficile, les dodos comme les périodes d’éveil. La gestion des émotions est plus ardue et il est même possible que s’alimenter devienne plus compliqué. D’où l’importance de modifier les habitudes de sommeil une à la fois.

Commence par essayer de le faire dormir le plus possible pendant le jour, peu importe l’endroit, toujours sécuritaire, bien entendu. Quand le manque de sommeil accumulé s’estompera, tu pourras voir à reprendre l’entraînement au dodo visant l’autonomie si tel est ton désir.

Qu’est-ce que la régression du sommeil de 10 mois?

Cette régression est souvent reliée à la position debout : ton bébé a maintenant besoin d’une préposée à la position horizontale. Il se lève debout dans son lit et est incapable de se recoucher par lui-même, même s’il réussi pourtant très bien à le faire en période d’éveil.

Cette période n’est pas éternelle, promis!

Combien de siestes devrait-il faire par jour?

Jusqu’à l’âge de 8-10 mois, ton bébé pourrait faire jusqu’à 3 siestes par jour. Le meilleur indicateur pour savoir s’il est fatigué? Ton instinct maternel. Sinon, les bâillements et les yeux qui picotent sont aussi des signes avant-coureurs du sommeil.

Les temps d’éveil par tranche d’âge, c’est-à-dire le temps d’éveil entre les périodes de repos, sont sans aucun doute à connaître et à respecter le plus possible. Un bébé trop fatigué ne dort pas mieux, ni plus longtemps. Et à 15 minutes près, on ne panique pas.

Quand puis-je commencer l’entraînement au sommeil visant l’autonomie?

Dès 5 mois, ton bébé acquiert des rituels d’apaisement autonome comme se balancer, battre des pieds ou chantonner pour ne nommer que ceux-ci. Donc à partir de cet âge, tu peux commencer à l’accompagner doucement vers un sommeil plus autonome.

Le choix de la méthode, du plan de match ou de la manière dont tu veux accompagner ton bébé vers de saines habitudes de sommeil t’appartient, mais souviens-toi qu’il est encore petit et que ses besoins de réconfort sont encore bien réels

Les bruits blancs sont-ils dangereux pour mon bébé? 

Pour faciliter la transition entre les cycles de sommeil ou camoufler les bruits ambiants, les bruits blancs, communément appelés white noises, est une excellente béquille du sommeil.

Il doit être en continu et ne pas s’arrêter de façon automatique, car ton bébé ne pourra pas s’appuyer sur ce dernier pour se rendormir.

Cela dit, il n’est pas conseillé d’utiliser les bruits blancs en prévention si ton bébé n’a pas de problème de sommeil. Car, comme toute béquille du sommeil, l’usage à long terme, ou en prévention, peut devenir nuisible aux saines habitudes de sommeil.

Combien d’heures de sommeil mon bébé devrait dormir?

Habituellement, un bébé de 6 à 12 mois peut dormir plus ou moins 12 à 15 heures par jour, incluant les siestes. Son humeur et son développement sont les meilleurs indicateurs à savoir s’il dort suffisamment ou non puisque les besoins de sommeil varient d’un bébé humain à un autre.

Comment savoir si mon bébé a encore besoin de trois siestes par jour?

Habituellement, la transition de trois à deux siestes se passe vers 8-10 mois quand la dernière sieste est devenue un combat infernal ou empêche ton bébé de s’endormir à une heure que tu trouves raisonnable le soir venu.

Et si ton bébé a encore besoin de trois siestes par jour, aucun problème. Il ne peut pas trop dormir, et souviens-toi, chaque bébé a des besoins de sommeil différents et uniques. Une moyenne restera toujours une moyenne, et ton bébé n’est pas une moyenne!

Le sommeil de ton bébé âgé entre 12-18 mois

Dire qu’il y a un an, ton bébé ouvrait à peine ses yeux alors que maintenant, il a fait, ou est sur le point de faire, ses premiers pas. Le temps passe vite hein? Tu as encore peut-être le sentiment que tes journées sont interminables, mais tu as déjà complété un tour du soleil dans ton nouveau rôle de mère et tu fais ça à merveille.

Est-ce que les premiers pas de mon enfant peuvent influencer son sommeil?

Certainement. Toute étape du développement moteur, et de son développement en général, peut influencer les habitudes de sommeil de ton bébé.

Ces périodes de nouveaux apprentissages peuvent amener des régressions dans le sommeil. Tellement d’énergie est concentrée sur l’acquisition de ce nouveau moyen de déplacement qu’il en oublie comment dormir…

Quel est le meilleur moment pour faire la transition au grand lit?

Généralement, vers 18-24 mois, quand ton bébé peut se déplacer seul de façon sécuritaire, comprendre des consignes simples et monter-descendre d’un meuble par lui-même, il est possible de faire la transition.

Il est fort probable qu’il tombera de son lit, le temps de s’approprier son nouvel espace. Le matelas au sol reste la meilleure première étape pour éviter tout risque d’accident. Sinon, assure-toi d’installer une barrière prévue à cet effet.

Comment savoir si mon bébé a encore besoin de deux siestes ?

Habituellement, la transition de deux à une sieste se passe vers 18 mois quand ton enfant est capable de rester éveillé pendant de plus longues périodes de temps. Lis notre article sur les siestes pour en savoir plus.

À quel âge devrais-je commencer à enlever la suce de mon bébé?

Selon les experts, avant l’âge d’un an, il n’y a aucune presse. À partir de 18 mois, pour le développement langagier et la prévention des problèmes de dentition, l’utilisation de la tétine devrait se faire uniquement pour les dodos.

Idéalement, c’est vers l’âge de 3 ans que ton grand bébé devrait lui dire au revoir.

Tu peux choisir de lui enlever du jour ou lendemain, c’est toi le patron, mais souviens-toi que cette habitude que vous avez mis en place ensemble est une réelle source de réconfort pour lui et que s’en séparer du jour au lendemain peut être quelque chose d’intense… Tranquillement, mais sûrement!

Les objets de transition / réconfort pour bébé

La nuit est une période de séparation longue pour ton bébé. Pour être capable de rester seul, il doit sentir qu’il ne l’est pas. Les objets de transition sont justement des objets qui lui permettent de mieux accepter ton absence.

Un chandail t’appartenant, sans fermeture éclair, ni boutons, ni cordons est sans aucun doute l’objet de transition par excellence. Sinon, les doudous en mousseline de bambou ou coton dites respirantes, sont sécuritaires et aimées des mamans et des bébés.

Les peluches peuvent aussi être d’excellents outils de réconfort. Toujours penser à la sécurité avant tout quand vient le temps de choisir le compagnon-dodo idéal.

Combien d’heures de sommeil mon bébé devrait dormir?

En moyenne, un bébé de 12 à 18 mois peut dormir plus ou moins 11 à 15 heures par jour, incluant les siestes. Son humeur et son développement sont les meilleurs indicateurs à savoir s’il dort suffisamment ou non puisque les besoins de sommeil varient d’un bébé humain à un autre.

Que penser des méthodes chronométrées qui garantissent des résultats rapides?

Si les chronomètres, par exemple attendre 2 ou 5 minutes avant de retourner voir ton bébé, sont là pour t’encourager, go for it! Mais sache que le meilleur chronomètre pour savoir quand intervenir est celui dans ton cœur de maman.

Les méthodes chronométrées ou celles qui garantissent des résultats rapides ne fonctionnent que si elles sont en cohérence avec tes valeurs de maman.

L’entrée à la garderie pour mon bébé

Premièrement, en t’assurant de choisir une garderie qui partage les mêmes valeurs que toi afin que, dès la première heure, tu sois confiante d’y laisser ton «bien» le plus précieux.

Deuxièmement, en te rappelant que s’endormir en toute confiance dans un environnement inconnu prend du temps. Rien ne sert de passer les dernières semaines de ta mission maternité enfermée chez toi pour lui montrer comme s’endormir seul.

Ton éducatrice a été formée et est là pour l’accompagner à s’abandonner au sommeil dans son nouvel univers. Apporter les objets de transition de ton bébé à la garderie est certainement une bonne idée pour l’aider à trouver des repères qu’il connaît déjà.

Mon enfant a-t-il besoin d’un oreiller?

La réponse est, encore une fois : aucun enfant n’a les mêmes besoins. Mais, souvent vers 18-24 mois, lors de la transition au grand lit. S’il dort sur son bras ou la tête dans son ours en peluche, qu’il s’étend sur le sofa avec un coussin sous la tête, c’est peut-être le temps de lui offrir un oreiller. Surtout s’il gère déjà des couvertures…

Devenir et être maman est une aventure merveilleusement difficile, mais oh combien merveilleuse! Comme dans toute aventure, il y a des moments où tout te semblera compliqué. C’est souvent la fatigue qui te joue des mauvais tours…

Tu auras aussi des moments magiques! Mais souviens-toi toujours, tu es une maman extraordinaire. Tout ce que tu fais avec bienveillance est certainement la chose à faire au moment où tu le fais. Peu importe la façon dont tu choisis d’accompagner ton bébé vers de saines habitudes de sommeil, c’est la meilleure façon pour lui et pour toi.
Même si ceci implique de faire du cododo. Ou de l’endormir au sein. Ou de lui montrer comment s’endormir seul. Ou…

Parce que oui, c’est ta solution qui est la meilleure solution pour vous.

Parce que oui, c’est certainement la chose à faire si tu as pris cette décision.

Parce que oui, c’est toi la meilleure maman du monde pour ton bébé.

Sois la maman dont tu aurais eu besoin. Fais-toi confiance. N’écoute pas les gens autour de toi qui voudraient te faire douter de tes aptitudes de maman. La meilleure des solutions viendra toujours de ton cœur de maman.

Sois forte et rappelle-toi que quand on aime, on ne peut pas se tromper…