Parlons “dette de sommeil”

Temps de lecture: 3 minutes

Dans un billet précédent, je te parlais à quel point le fait d’être privée de sommeil peut affecter plusieurs sphères comme ta vie de femme, ta santé mentale et physique, ton couple et même ton bonheur familial. Même les guerrières les plus solides ont besoin de se reposer pour rester fortes. Mais qu’en est-il quand le manque de sommeil s’attaque à ton babe ?

Qu’est-ce qu’une dette de sommeil ?

La dette de sommeil est le résultat d’un manque de sommeil accumulé par de trop longues périodes d’éveil, de sommeil entrecoupé (d’où l’importance de laisser un bébé se réveiller à l’endroit où il s’est endormi pour les siestes) ou une sur-stimulation. On ne parle pas de sauter une sieste de temps à autre! On parle plutôt d’un manque de sommeil sur plusieurs jours voire semaines. Tsé les vidéos d’enfants qui circulent sur le web où les enfants tombent endormis la face dans leur spagat’ ? Je le sais, c’est drôle. Mais d’un point de vue «sommeil», c’est alarmant…

La dette de sommeil n’entraîne pas seulement un bébé au comportement plus irritable. Elle peut affecter son alimentation et, par le fait même, jouer avec la courbe de croissance, elle peut amener une déshydratation, décorer ton beau bébé neuf de cernes et devenir un cauchemar si tu ne t’en occupes pas rapidement.

inline_51_https://bedaineurbaine.com/wp-content/uploads/2020/02/bebe-dort-dans-oreillé-special-1024x683.jpg

Comment savoir si mon babe est en « dette de sommeil » ?

Tout le monde sait qu’un bébé, ça pleure. Mais quand ton babe pleure beaucoup, il y a de fortes chances que ce soit une dette de sommeil (ou un trouble physique quelconque). By the way, ne laisse pas un pédiatre sur terre te dire que c’est normal qu’un bébé pleure si toi tu ne trouves pas ça normal. Trust ton instinct et investigue sans relâche!

Outre l’humeur, la qualité et la quantité de sommeil diminuent : les siestes plus courtes, des réveils en majorité en pleurs, un sommeil plus agité, une transition entre les cycles plus difficile… C’est aussi ça une dette de sommeil!

Comment régler une « dette de sommeil » ?

Suivre les signes de sommeil est sans aucun doute le plus important. Un bébé fatigué mérite son repos. Rien ne sert de l’étirer, il ne dormira pas mieux, ni plus. Ce sera même pire!

Siestes en plan B, jusqu’au réveil pour récupérer le plus possible le jour afin de venir stabiliser les nuits : endormissement paisible, diminution des réveils selon le stade de développement, transition plus douce entre les cycles et un réveil matinal de bonne humeur.

Fais-moi plaisir, arrête de craindre la dette de sommeil parce qu’une sieste est plus courte qu’à l’habitude ou qu’une nuit est plus mouvementée. C’est l’accumulation de manque de sommeil qui crée la dette, pas l’exception. Par contre, fais-moi encore plus plaisir de prendre ça au sérieux si elle se présente chez toi, arrête de tergiverser et prends le sommeil de ton babe en main. Par où commencer ? Contacte-nous! C’est déjà un premier pas vers de saines habitudes de sommeil!

inline

Marie-Pier Villeneuve

Fondatrice et conseillère principale de Bedaine Urbaine, les mamans l'ont aussi surnommé "la magicienne du sommeil". Ayant elle-même vécu des nuits tumultueuses à la naissance de son garçon, elle s’est promis qu’aucune maman ne serait laissée seule devant un aussi gros défi. N’ayant trouvé aucune approche respectant l’unicité de chaque enfant et de chaque cœur de mère, en 2012, elle met au point une philosophie qui nécessite aucun chronomètre, ni acharnement, au plus grand bonheur des mamans à la recherche de solutions différentes que les approches les plus populaires.

Partager cet article

Autres articles dans la même catégorie

Des conseils personnalisés à chaque mois

Tu aimerais obtenir des conseils-sommeil personnalisés en fonction de l’âge de ton enfant (0-24 mois)? Inscris-toi à l’infolettre thématique en nous indiquant sa date de naissance.