Ton motherhood. Ta solution sommeil.

Temps de lecture: 5 minutes

C’est rare. Même très rare que je donne mon humble avis sur un sujet. 

Premièrement parce que qui suis-je pour donner mon opinion personnelle sur un sujet et, deuxièmement, parce que j’ai toujours peur d’être mal interprétée. Avec notre communauté qui grandit à une vitesse interstellaire, les gants blancs sont de mise parce que nous faisons toutes notre possible, nous avons toutes des valeurs différentes et des enfants uniques en leur genre. Et merci la vie pour ça! 

Ce qui est bon pour une, ne l’est pas pour une autre et vice versa. Pour cette raison, je me plais à dire que tout le monde a sa place quand vient le temps d’aider une TopTop Mom qui en fait la demande…

Et quand je dis tout le monde, c’est tout le monde!

Bon¸ ça prend un minimum de connaissances quand même là, mais de toutes celles qui œuvrent dans mon domaine, je n’en connais pas une qui n’a pas ce minimum de connaissances.

Que ce soit une approche basée sur le développement de l’enfant, les cycles lunaires, ou encore, des méthodes chronométrées, ça en prend pour tous les goûts, tous les styles de moms, tous les tempéraments d’enfants…

Je pense aussi que le problème avec les relations d’aide d’aujourd’hui, c’est la vulnérabilité des moms et le surplus d’informations. Tsé quand tu es fatiguée, c’est tentant en mautadine de croire qu’une méthode fonctionne en 3 jours. 

Quand tu manques de sommeil, tu es prête à payer 450 $ pour en parler à quelqu’un, surtout si elle a 16 diplômes. Elle, elle doit savoir de quoi elle parle hein?  Quand tu manques de sommeil, la réalité c’est que tu as besoin d’un 2e cerveau, et ça, que tu sois infirmière clinicienne en périnatalité ou pas, on s’en torche… Tout support respectueux et bienveillant est pertinent. 

Parce que non, ce ne sont pas toutes les moms qui ont 1000 $ à investir pour avoir des informations, des solutions ou des outils. Non, ce ne sont pas toutes les mamans qui veulent, ou qui sont capables, d’attendre un mois avant de pouvoir parler à quelqu’un. Non, ce ne sont pas toutes les moms qui veulent entendre que c’est normal, que ça viendra avec le temps, que le cododo est la seule façon de le faire dormir… Non, ce n’est pas toutes les moms qui sont prêtes à s’oublier pour être une «bonne maman». Pis tsé, on jase, qu’est-ce qu’une «bonne maman» au fond? Autre sujet ben délicat…

Je suis pour le juste milieu. Ni pro-bébé. Ni pro-maman.

Oui, certaines moms doivent apprendre à gérer leurs attentes. C’est aussi ça l’entraînement au dodo.

Oui, certains bébés doivent apprendre, doucement, à leur rythme et selon leur stade de développement, à collaborer niveau sommeil avant que leur maman pète au frette ou que leurs parents se laissent parce que oui, le manque de sommeil, ça affecte une famille au complet.

Faudrait arrêter, comme ressources d’aide, de penser que notre vision du sommeil ou que notre philosophie est meilleure qu’une autre. Ce n’est pas une compétition. En tout cas pour moi, ça ne l’a jamais été et ça ne le sera jamais… 

Faudrait aussi arrêter de penser que tout est noir ou blanc. Que la bienveillance n’est pas atteignable si tu te fies à la théorie.

Mais est-ce que de parler de temps de cycle du sommeil et de temps d’éveil empêche un parent de suivre son instinct? Est-ce que l’utilisation d’un chronomètre t’empêche d’être bienveillante? Est-ce que de comprendre le développement de ton babe devrait t’interdire d’essayer d’améliorer ses habitudes sommeil si ta santé mentale, émotionnelle et/ou physique est hypothéquée par ton état perma-fatiguée?

Nous sommes en 2022. La physiologie du sommeil existe. Le développement de l’enfant, ses régressions et ses stades aussi. Sans nécessairement devoir expliquer ce qu’est la formation réticulée ou l’hypothalamus, n’est-ce pas justement la beauté de pouvoir comprendre le sommeil pour mieux réagir et s’adapter à chaque défi sommeil?

Nous savons que Bedaine Urbaine ne fait pas l’unanimité dans le domaine du sommeil. Et c’est ben correct comme ça. Toujours quelqu’un pour ne pas aimer les pêches, même si tu es une pêche qui vient right from Georgia #TeamBieber On le sait parce que nos TopTop Moms se parlent et la plupart d’entre vous sont attristées de voir que certaines professionnelles prennent de leur précieux temps pour critiquer nos TopTop-Machins. Mais qu’on se le dise, c’est aussi ça les #MiraclesDuSommeil : une communauté forte, attachante qu’on pourrait aussi bien qualifier de famille. Et merci pour ça à vouzôtres, TopTop Moms!

Descendre une entreprise qui fait tout pour éviter qu’une TopTop Mom se sente seule dans cette merveilleuse aventure qu’est le motherhood n’est pas valable. C’est un manque de respect et d’ouverture.

J’ai décidé d’en parler parce que je me suis souvent tue. Plus maintenant. Nous connaissons nos forces. Nous travaillons sur nos faiblesses. Nous avons décidé, nous aussi, de dire non à l’intimidation professionnelle. Parce que «woman empowering woman» ne devrait pas n’être qu’une citation sur Instagram…


Si tu es à la recherche d’informations et/ou de solutions pour le sommeil, mais que la philosophie de Bedaine Urbaine n’est pas pour toi, écris-nous quand même à [email protected] Ensemble nous trouverons une ressource pour ton budget et ton style de parenting. L’important pour nous est que tu ne te sentes jamais seule parce qu’après tout, ça prend un village pour élever un enfant…

Marie-Pier Villeneuve

Fondatrice et conseillère principale de Bedaine Urbaine, les mamans l'ont aussi surnommé "la magicienne du sommeil". Ayant elle-même vécu des nuits tumultueuses à la naissance de son garçon, elle s’est promis qu’aucune maman ne serait laissée seule devant un aussi gros défi. N’ayant trouvé aucune approche respectant l’unicité de chaque enfant et de chaque cœur de mère, en 2012, elle met au point une philosophie qui nécessite aucun chronomètre, ni acharnement, au plus grand bonheur des mamans à la recherche de solutions différentes que les approches les plus populaires.

Partager cet article

Autres articles dans la même catégorie

Des conseils personnalisés à chaque mois

Tu aimerais obtenir des conseils-sommeil personnalisés en fonction de l’âge de ton enfant (0-24 mois)? Inscris-toi à l’infolettre thématique en nous indiquant sa date de naissance.