L’été c’est fait pour jouer

Temps de lecture: 3 minutes

Oh je sais, tu ne veux plus sortir de chez toi parce que ton babe dort enfin dans son lit, et que tu as ben peur de tout scraper ton travail. C’est normal, mais sans aucun doute la pire idée au MONDE! Après 10 mois d’hiver (j’exagère, mais c’est l’impression que j’ai eu de mon côté!) et un confinement obligé dû à une pandémie mondiale,  tu dois sortir de ta maison, prendre des marches, visiter ta famille, partir en camping, prendre des vacances, marcher en poussette pour une « tite molle à venîlle dippée dans l’choco »… C’est ce qui te fera apprécier les petites journées courtes de l’automne. Parce qu’elles vont revenir. Un jour. Pas tout de suite. Mais un jour.
Eh oui, malheureusement, il faut un hiver pour vivre pleinement l’été. L’un ne va pas sans l’autre, et il faut t’accorder du bon temps. C’est le temps de l’année où la routine peut sacrer l’camp pis on vit bien avec ça.

Une maman heureuse  + un bébé heureux = une vie de famille heureuse. Et c’est ça l’objectif!

Afin que tu puisses profiter sans te culpabiliser, voici les “pour” et les ‘contre” de l’été que tu DOIS apprivoiser pour t’épanouir pleinement, profiter de ta belle petite famille d’amour et travailler ton tan.

Siestes EVERYWHERE!

Sautes-en le moins possible, mais rappelle-toi que dormir, peu importe l’endroit, c’est dormir quand même. Alors arrête de capoter pour revenir à temps pour la sieste et installe-toi sur un banc de parc, à l’ombre et enjoy la vue. Ne couvre pas la poussette de ton bébé s’il dort dedans ou fais-le seulement pour l’endormir, mais enlève la couverture dès que possible.

«On va le coucher plus tard, il fait encore clair» : ERREUR!

C’est souvent une idée de TopTop Dad ça, mais NON! Les enfants de 0 à 5 ans ont besoin de dormir, beaucoup plus que les adultes. Leur développement est rapide et demandant, ils doivent récupérer pour mieux avancer. Le coucher plus tard rendra l’endormissement plus difficile et cela viendra jouer sur son humeur parce qu’une heure de moins ce n’est pas grave, mais si tu le fais toute la semaine, au final, il manque 7 heures! Achète des rideaux opaques, ne botche jamais la routine du soir et garde les mêmes heures de dodo, si possible. Toi, quand tu es en vacances, te couches-tu tous les soirs à 3AM just because you can? Pas moi en tout cas! De plus, on s’entend que lire l’heure avant 5 ans, c’est un peu compliqué, donc couche-les à « minuit » tous les soirs! Profiter de leur innocence sans en abuser…

«Oublie le camping! On va le coucher où ?»

Pour tes déplacements, favorise le co-dodo particulièrement en camping ou dans les endroits restreints comme le campeur : moins de chance de régression à l’arrivée, et même réajustement à faire au retour à la maison de toute façon. Si l’espace le permet ou encore si vous partez plus de 2 semaines: parc portatif. Essaye quand même de le pratiquer quelques fois avant d’y aller all-in, traîne les doudous/toutous/draps pour qu’il puisse se retrouver un peu et attends-toi à un ajustement à l’aller et au retour.

Pataugeoires, piscines municipales, parcs, café kids-friendly… SORS DE CHEZ VOUS!

La mission maternité est communément appelée “congé” parce qu’idéalement, ça ressemble à quelque chose du genre. Slaque le lavage pis la vaisselle, inscris-toi à des activités et bouge avec ton babe. Il te remerciera beaucoup parce qu’une maman relaxe et détendue est beaucoup plus agréable qu’une maman qui tourne en rond dans la salon en focussant sur la prochaine sieste…

Profite de chaque journée d’été comme si c’était la dernière parce qu’au Québec, tu ne connais jamais la date de la première bordée de neige… #hiverde10mois

Marie-Pier Villeneuve

Fondatrice et conseillère principale de Bedaine Urbaine, les mamans l'ont aussi surnommé "la magicienne du sommeil". Ayant elle-même vécu des nuits tumultueuses à la naissance de son garçon, elle s’est promis qu’aucune maman ne serait laissée seule devant un aussi gros défi. N’ayant trouvé aucune approche respectant l’unicité de chaque enfant et de chaque cœur de mère, en 2012, elle met au point une philosophie qui nécessite aucun chronomètre, ni acharnement, au plus grand bonheur des mamans à la recherche de solutions différentes que les approches les plus populaires.

Partager cet article

Autres articles dans la même catégorie

Des conseils personnalisés à chaque mois

Tu aimerais obtenir des conseils-sommeil personnalisés en fonction de l’âge de ton enfant (0-24 mois)? Inscris-toi à l’infolettre thématique en nous indiquant sa date de naissance.