fbpx

J’ai honnêtement LA plus belle job au monde. Gagner sa vie en aidant les autres est sans aucun doute l’accomplissement le plus gratifiant de l’univers. Donner des ateliers m’aide à assouvir mon rêve déchu d’être un jour une rockstar et hurler MERCI QUÉBEC! Écrire un livre est mon plus beau pied de nez à celles qui m’ont discrédité, car je n’avais pas de diplôme universitaire. Organiser des happening de kids & moms pour d’abord s’amuser, mais aussi pour redonner aux familles vulnérables qui n’ont pas eu la même chance que moi, que nous. Me prendre en photo tous les matins dans mon gym pour motiver et inspirer alors que, réseaux sociaux ou pas, je le ferais pareil. Je vis sérieusement un FUCKING rêve éveillée. C’est grâce à vous tout ça. Un peu de travail d’équipe, de confettis du sommeil et de hardwork, mais c’est d’abord et avant tout grâce à votre confiance. Merci!

Et je t’aime tellement, toi TopTop Mom, avec ton téléphone à la main en train d’allaiter, que j’ai décidé de te donner mon humble avis sur une citation que m’a transférée la Sherlock des réseaux sociaux chez Bedaine Urbaine, Karine :

«Mes réactions de mom sont souvent plus reliées à comment je me sens qu’à ce que mon enfant a réellement fait.»

(Traduction libre de Bridgett Miller)

Et c’est là que, si tu n’es pas prête à te faire shaker un peu, tu quittes cet article de blogue parce que je suis sur le point de dropper une truth bomb qui pourrait te faire du bien si tu prends ça comme le début d’un temps nouveau, une renaissance, un p’tit « j’avais pas l’goût de l’entendre, mais y’a un peu de vrai », ça pourrait t’aider à évoluer au statut de Sainte-Mommy!

Bon. Premièrement, le « j’aimerais avoir de l’aide, mais je ne pense pas que mon garçon soit capable de bien dormir seul, il est tellement anxieux. Je ne pense pas qu’il soit rendu là encore. En plus, moi j’aime bien le co-dodo» kind of mom, j’aimerais te répondre ainsi :

Ça ne fonctionnera JAMAIS. Ce ne sont pas les méthodes Bedaine Urbaine le problème, c’est ton mindset. Il n’est pas obligatoire de faire dormir ton bébé seul dans son lit. Le co-dodo est une solution extraordinaire et si tu aimes ça, continue! Genre jusqu’à ce que ton enfant entre à l’université si ça te tente. Je ne suis pas celle qui te dira d’arrêter tout ça, trop consciente que ça passe trop vite, trop consciente qu’ils ont besoin de proximité et de douceur.

Donc à toi, je dis si tu ne te sens pas prête, arrête de payer pour rien. L’entraînement au dodo ne fonctionne que si tes émotions de mom sont connectées avec tes actions. C’est ça le sommeil pleine conscience. Si l’un ne suit pas l’autre, j’ai beau être motivante et convaincante, la partie la plus importante du puzzle restera toujours manquante. Si tu accompagnes ton babe en ayant l’esprit ailleurs, ou encore, en tapotant les fesses en soupirant, tu empires le truc.

Mon travail n’est pas de te convaincre. Mon travail est de t’accompagner. D’où l’importance d’arrêter d’attendre ton retour au travail ou le point de non-retour qui te fait pleurer juste à nous demander des informations. PRÉVENTION MAMA! C’est ça le mot clé qui viendra à bout de la mauvaise réputation d’un entraînement au dodo. Pas besoin de laisser pleurer personne quand on s’y prend à temps!

Deuxièmement, quand tu m’arrives avec ton bébé de 5 semaines qui ne dort pas, ou encore, avec ton bébé qui fait peut-être du reflux, je ne peux pas t’aider. En fait, oui. Je vais t’aider. Je vais t’aider à comprendre pourquoi il ne dort pas. Et t’orienter vers quelqu’un qui a la notoriété et les compétences pour t’aider aka un ostéo ou une psychologue. Être maman n’est pas une job. Ce n’est pas une phase temporaire pendant laquelle tu dois t’oublier au profit d’un autre être humain. C’est ça l’amour inconditionnel, c’est cet amour si fort qu’on ne peut s’imaginer vivre sans, mais si intense qu’on rêve d’avoir un break une fois de temps à autre.

J’ai été cette maman. Celle qui a fait le 5-10-15 parce que mon besoin de dormir était plus important de comprendre pourquoi mon beau Jakidoo d’amour ne dormait plus/pas. J’ai été cette enfant-roi devenue maintenant maman avant son temps. J’ai été celle qui a oublié qu’un bébé humain a besoin de beaucoup plus que d’être nourri et d’avoir une couche propre. Je pense que c’est pour cette raison que je suis devenue Bedaine Urbaine. Pour donner une voix à ces petites bêtes là. C’est aussi pour cette raison que j’espère être de nouveau maman. Pour pouvoir vivre ce moment, et non le survivre.

Fait : ton bébé ne dormira pas de la même façon que toi pendant minimum 12 mois pour des besoins nutritionnels et de réconfort. Possible que tu aies encore besoin de t’investir à remettre les saines habitudes de sommeil en place à chaque changement physique ou émotionnel pendant les premiers 3 ans de vie.

Réalité : tous les bébés sont différents donc ne te base pas sur le sommeil de ta filleule ou sur les moyennes disponibles sur Internet. Oublie aussi la théorie médicale. Elle est là pour garder ton babe en vie, non pour l’aimer selon la dose et l’attention dont LUI a besoin. Grosso modo, des nuits complètes à 2 mois, arrête d’y croire, ok ? #toughlove

Conseil : avant de penser faire un bébé, arrête de penser que ta vie ne changera pas. Elle va changer. Plus que tu penses. Mais ce n’est pas ton babe le problème. La base du problème, c’est ton mindset :

  • « Je veux dormir même en étant maman » : possible, mais chaque chose en son temps et ça prends un brin d’efforts
  • « On va refaire la même chose qu’au premier » : même recette, moule différent
  • « Moi, j’ai besoin de dormir, donc il faut qu’il dorme depuis hier donc faisons le 5-10-15 » : ça marche pas de même. Lui y’a rien demandé. Tu ne réagis pas du jour au lendemain, ben lui non plus!

Ce qui m’amène, en troisième lieu, à ma mom qui, selon elle, a tout essayé. Tu as essayé combien de temps? As-tu essayé quelque chose auquel tu crois ou à ce qu’on a essayé de te faire croire? Tu ne peux pas convaincre quelqu’un d’avance quand toi tu y vas à reculons.

« Ma deuzan ne veut rien savoir de dormir. » FAUX! Elle a besoin d’être encadrée différemment.


« Ma fille de 13 mois ne sait pas comment se rendormir sans le sein.» VRAI! Alors, montre-lui comment plutôt que d’attendre qu’elle te supplie de le faire. Elle ne peut effectivement pas le faire maintenant. Mais elle est en est capable. Comme tous les autres!


« Mon enfant m’a supplié de lui montrer comment dormir seul. » FAUX Cette mère est une menteuse!

Et là, je termine là-dessus, je t’ai parlé de sommeil et du si valorisant, mais éprouvant, motherhood. Mais le fait que tes actions et réactions soient guidées par tes états d’âme plutôt que par l’événement lui même, c’est vrai dans tout!

« Elle me gosse avec ses photos de mise en forme. » Peut-être rêves-tu secrètement d’en arriver là. Botte-toi les fesses parce que tout est possible à qui veut bien commencer quelque part, persévérer, tomber et se relever.

« Elle est tout le temps en voyage. Son chum doit faire de l’argent sale. » Non, ils ont d’autres priorités que les tiennes et si tu perdais moins de temps à les stalker sur Instagram et que tu y mettais un peu d’efforts, ça pourrait être toi.

« Elle est ben trop toute nue dans ses stories. » Accepte-toi toi-même et laisse les autres faire leur cheminement. Tu as aussi un p’tit bouton «désabonner» au cas où…

Je me suis un peu emballée, mais en résumé là, si tu veux que ton babe dorme dans son lit seul, crois-y, renseigne-toi, va chercher de l’aide au besoin et persévère. Toutes les moms qui ont cru aux miracles du sommeil ont vu leurs souhaits exaucés. En combien de temps? Only God knows, mais tous les confettis du sommeil viennent à celles qui savent attendre… Attendre en mode solution, pas les bras croisés!

Recevoir l'extrait gratuit

Reçois gratuitement l'introduction et le premier chapitre du livre.

Merci de ton intérêt. Vérifie tes courriels pour télécharger l'extrait. Consulte tes indésirables si tu ne le reçois pas dans les prochaines minutes.