Conseils dodo pour parents épuisés

Temps de lecture: 4 minutes

Avec les belles journées d’été que nous offre Mère-Nature, j’ai décidé d’être moi-même généreuse avec toi et de t’offrir des conseils pour trois des plus grands problèmes de sommeil rencontrés lors de la première année. Les deux objectifs d’un entraînement au dodo sont : que bébé se réveille où il s’endort et qu’il puisse s’endormir par lui-même. Veuillez prendre note que cet article de blogue ne remplace en rien, la lecture du TopTop Book, un atelier en ligne ou un coaching.
Endormissement interminable

Le premier trimestre de vie de votre bébé est comme le quatrième trimestre de votre grossesse, il n’y a donc rien à faire de plus que de l’emmailloter, le bercer, l’allaiter à la demande et lui offrir de la chaleur corporelle.

Pour les six premiers mois de vie de bébé, votre devoir premier en tant que parents est de répondre le plus rapidement possible à ses besoins. Quand arrive 3 mois, la technique d’endormissement sans pleurs (reprendre bébé dès qu’il pleure, mais le déposer dès que possible) peut être appliquée afin de commencer l’entraînement au dodo de manière progressive.

Pour les parents à bout de nerfs (eh oui, ça arrive !) qui sont impatients de voir leur enfant s’endormir paisiblement et en toute confiance, il existe la méthode d’endormissement alternative (accompagner bébé jusqu’à ce qu’il s’endorme dans son lit; un genre de co-dodo réinventé). Recommandée pour les bébés de 6 mois et plus, elle peut être adaptée pour les bébés de 3 à 18 mois puisqu’en aucun temps bébé n’est laissé à lui-même. Mais ne fait pas n’importe quoi, je t’en prie. Prends un coaching avant de commencer la méthode alternative avant 6 mois.

Pour les bébés de plus de 6 mois, l’endormissement autonome (retourner à intervalles que tu trouves confortables,   afin de rassurer bébé. Aucun chronomètre, trust ton feeling mama!) reste le plus efficace à court terme. Pas magique là! Emballe-toi à vouloir voir des résultats en 2 nuits… En aucun temps, Bedaine Urbaine vous interdira de reprendre votre enfant ou laissera votre enfant pleurer sans raison. Votre jugement, vos valeurs et les besoins de votre enfant seront toujours plus importants. Vous êtes le meilleur parent pour votre enfant, et Bedaine Urbaine le sait très bien!

Siestes trop courtes

Pour les enfants de moins de 6 mois, l’idéal est d’endormir votre enfant dans son lit. Comme une sieste récupératrice devrait durer entre 45 et 90 minutes, étirez le temps manquant en le berçant tranquillement. Exemple : Bébé se réveille après 30 minutes, prenez-le dans vos bras pour au moins 15 minutes. Même s’il ne se rendort pas, son horloge interne enregistre quand même le temps adéquat pour un repos profitable. Pour passer de 45 à 60 minutes, répétez les mêmes étapes.

Pour les TopTop Babies de plus de 6 mois, vous pouvez tout simplement appliquer une des deux méthodes citées plus haut (endormissement alternatif ou autonome). Vous ne pouvez allonger une sieste de plus de 15 minutes aux 3-4 jours.

Réveils matinaux… Trop matinaux

L’heure idéale de réveil pour un enfant est de 6h. Psychologiquement parlant, 5h59 et 6h01 n’ont pas la même signification. Vous avez tout intérêt à allonger le dodo du matin avant la transition dans le grand lit. Pour les moins de 6 mois, le co-dodo peut être une option géniale. Un co-dodo sécuritaire se pratique entre maman et une barrière ou maman et un mur. Ne pas mettre d’oreiller pour éviter les risques d’étouffement. Ne consommer aucune substance (drogues, alcool) pouvant affecter votre jugement. Avant de pratiquer le co-dodo, Bedaine Urbaine vous recommande de demander conseil pour vous assurer qu’il est pratiqué de façon sécuritaire. Pour les 6 mois et plus, répéter les mêmes méthodes citées plus haut.

Ceci ne répond pas entièrement à vos questions, renseignez-vous sur le calendrier des ateliers ou sur le fonctionnement des coachings. Bon succès TopTop Parents!

Marie-Pier Villeneuve

Fondatrice et conseillère principale de Bedaine Urbaine, les mamans l'ont aussi surnommé "la magicienne du sommeil". Ayant elle-même vécu des nuits tumultueuses à la naissance de son garçon, elle s’est promis qu’aucune maman ne serait laissée seule devant un aussi gros défi. N’ayant trouvé aucune approche respectant l’unicité de chaque enfant et de chaque cœur de mère, en 2012, elle met au point une philosophie qui nécessite aucun chronomètre, ni acharnement, au plus grand bonheur des mamans à la recherche de solutions différentes que les approches les plus populaires.

Partager cet article

Autres articles dans la même catégorie

Des conseils personnalisés à chaque mois

Tu aimerais obtenir des conseils-sommeil personnalisés en fonction de l’âge de ton enfant (0-24 mois)? Inscris-toi à l’infolettre thématique en nous indiquant sa date de naissance.