fbpx

L’expression « positive parenting » est de plus en plus présente dans les discussions de nouveaux parents et même sur les réseaux sociaux. Sans éduquer ou élever des enfants rois, nous voulons quand même prendre en compte leurs opinions, leur personnalité, leurs préférences… Nous voulons les traiter d’égal à égal, sans abus de pouvoir, mais de l’autorité et de la discipline à dose parfaite. Nous voulons leur donner les meilleurs outils, leur ouvrir les portes sur le monde, leur enseigner la tolérance, le partage, l’autonomie, le respect des autres, de soi, de l’environnement… Nous avons beaucoup d’espoir en eux, nous voulons leur donner sans compter, pas pour les rendre meilleurs ou pour se vanter, juste parce qu’on peut le faire. Parce qu’en 2020, nous savons bien que la fessée ne mène nulle part, que l’abus d’autorité n’est que temporaire et que l’ignorance peut faire mal à très long terme. Bref, on se donne corps et âme pour nos enfants, et c’est parfait comme ça. Mais le quotidien dans tout ça ? T’sais le vrai quotidien de deux parents qui travaillent, qui sont pris dans le trafic et qui ne cessent de courir après leur temps ?

C’est lors d’un rendez-vous very important (manucure Shellac avec Véro de Concept Beauté #metime) que le « real parenting » a vu le jour. Avec Véro, nous en avons jasé du « positive parenting » en long et en large : le pourquoi pratiquons-nous ce genre de discipline aimante, le comment au quotidien, l’éducation danoise et ses principes qui n’ont que du positif autant sur les enfants que sur les parents… Et juste avant de partir, Véro me demande : « Mais toi, ça t’arrive de crier après Jacob-Olivier ? ». Du tac au tac de lui répondre : « BEN KIN! Je suis humaine moi aussi. J’ai des journées plus grosses que d’autres et mon Jake aussi. Ça arrive des fois qu’on en vienne là, mais jamais sans avoir répété la consigne au moins deux fois. Par la suite, on s’explique, on s’excuse et je lui demande toujours si j’avais raison de crier. La réponse est souvent (toujours!), oui! »

Tout ça pour vous dire que le « positive parenting » est une façon extraordinaire d’éduquer nos enfants. De prendre cette petite personne et de lui montrer l’importance de ses idées, de ses valeurs, de ses préférences. Le « positive parenting » donne une voix à nos petits amours qui, la plupart du temps, n’en ont pas. Et ça, TopTop Mom, on appelle ça le respect! En théorie, le « positive parenting » est parfait, mais chez Bedaine Urbaine, on aime mieux parler de « real parenting ».

T’sais celle qui donne toujours son 110 % même pour les muffins du professeur sachant très bien que ses talents culinaires sont restreints (#coupable), ou encore mieux, celle qui en achète des tout fait parce que hey, qui a le temps de cuisiner des damn muffins,  celle qui crie, mais qui explique après pourquoi et s’excuse, celle qui ne cache même pas de chou-fleur dans le Kraft Dinner parce que c’est correct du Kraft Dinner une fois de temps à autre, celle qui utilise des mauvais mots, devant ses enfants, en leur expliquant toutefois qu’il y a des moments pour le faire, celle qui enseigne à ses enfants comment utiliser des objets coupants (ou qui parfois hurle parce qu’ils ont sorti les objets coupants), celle pour qui le temps s’arrête le temps d’un “je t’aime” et d’un câlin sachant très bien ce qui explique ces deux minutes de retard, celle qui pleure de fierté quand son garçon reçoit la dan bleue sur sa ceinture verte ou lorsqu’il mange son premier petit pain à sa première communion, celle qui ne pousse pas son enfant vers le sport, mais l’encourage à bouger, mais qui est aussi bien contente d’avoir une session off, celle qui est capable de dire « tu me gosses, attends un peu », mais qui fait des high-five à profusion et ne laisse jamais partir son garçon le matin avant de lui avoir dit que pour moi, c’est toé l’best bro

Parce que tu es humaine. Parce que la vraie toi est encore ce qu’il y a de mieux. Parce que ton enfant veut une vraie maman. T’sais, la maman de Caillou, elle nous tape toutes sur les nerfs. Sois toi et ton enfant sera équilibré. Sois toi et ton enfant sera épanoui. Respecte-le et il te respectera. N’oublie jamais que ton enfant est aussi un être humain à part entière. Sois toi parce que c’est ben plus simple de même!

Recevoir l'extrait gratuit

Reçois gratuitement l'introduction et le premier chapitre du livre.

Merci de ton intérêt. Vérifie tes courriels pour télécharger l'extrait. Consulte tes indésirables si tu ne le reçois pas dans les prochaines minutes.

Get free excerpt

Receive the introduction and first chapter of the book for free.

Thank you for your interest in the free excerpt of the TopTop Book. You should receive an email in a few minutes allowing you to download it. If you haven’t received it within five minutes, look in your junk mail.