3 trucs pour accueillir doucement l’automne…

Temps de lecture: 5 minutes

Je suis désolée pour ça, mais je suis celle qui te sors de tes agréables et enivrantes vacances en famille pour te rappeler que rien n’est éternel… Même pas le précieux temps en famille, sans horaire, sans contrainte. J’adore cette phrase quand rien ne va, mais quand ça va bien, je ne dirais pas non à l’éternité, hein?!

Mais bon, toute bonne chose a une fin et avoue que tu commences à vouloir savoir ce qui s’est passé au bureau pendant ton absence, donc aussi bien prévoir ton retour à la routine maintenant. 

«Pourquoi maintenant si je ne commence que dans 3 semaines?» Parce que, comme j’aime bien me le rappeler à moi aussi, «la meilleure intervention est celle réalisée avant l’arrivée du problème» comme le dit si bien Dr Georges Tarabulsy, professeur en psychologie à l’Université Laval. C’est un peu comme le «mieux vaut prévenir que guérir» des années 2020 hihi!

Parce que oui, le retour à la routine est un changement émotionnel qui peut affecter les habitudes de sommeil de la famille, tout comme un séjour en camping, un voyage à Punta Cana ou un mois d’aventures européennes. Oui, partir en vacances est un changement, mais en revenir aussi… Et le retour à la garderie, à l’école ou au travail peut être déstabilisant.

Ceci dit, il ne faut jamais s’arrêter de vivre notre bonheur familial par peur des représailles sommeil parce que la vie de famille est d’abord et avant tout de créer des souvenirs, non!? Mais faudrait aussi arrêter de penser que de trimballer nos enfants d’un bord pis de l’autre, de les coucher plus tard et de leur faire manger des guimauves à 23h le soir en regardant les feux d’artifices n’affectent pas les habitudes de sommeil. Impossible dans la vie d’avoir le beurre et l’argent du beurre. Et j’ajouterai «et le cul de la crémière» parce que c’est drôlement européen hihi!

J’ai 36 ans et mes vacances changent ma routine. J’ai 36 ans et le retour à la routine change ma routine. Alors imagine-toi vivre tout ça dans les chaussures d’un quatran rempli de belles énergies de revendication… C’est ça je disais. Alors me voici donc avec une liste de 3 trucs qui t’aideront certainement à revenir à la réalité, une journée à la fois…

Décharge ta charge mentale

Savais-tu que d’ajouter un cours de yoga pour mettre du zen dans ta vie peut fonctionner, mais que de dire non à un projet qui ne tient pas la route peut aussi aider? Bref, parfois on essaye d’ajouter des activités à l’horaire afin de prendre soin de nous, mais il est aussi possible d’enlever des activités au programme pour respirer mieux.

Fais une liste de tout ce que tu as à faire au quotidien ou hebdomadairement et regarde ce qui peut être délégué. Assure-toi aussi que la charge mentale ne repose pas exclusivement sur tes épaules, hein?!

Besoin d’aide?! Demande.

On t’offre de l’aide ?! Dis merci.

Rome ne s’est pas faite en deux jours, bah ton retour au travail non plus. Je comprends que les boîtes de chef CookIt ne sont pas accessibles à toutes, mais j’ai pas parlé de rester abonnée pour l’éternité là. Juste le temps de trouver ton nouveau rythme, tes nouveaux repères et de reprendre ton souffle.

Vise l’excellence et non la perfection

C’est vrai que tu peux aussi juste t’asseoir et regarder ta vie passer, mais je sais que tu n’es pas ce genre de femme, ce genre de mom. Donc maintenant qu’on sait que le statu quo et le contentement ne sont pas tes deux best friends, laisse-moi t’expliquer la différence entre «excellence» et «perfection».

*Notez que je suis moi-même excellente et parfaite, mais que je suis aussi unique en mon genre #Humour

L’excellence est de prendre la responsabilité de demeurer sur un parcours évolutif afin de devenir la meilleure version de toi-même. La perfection est le désir d’être le plus parfait possible selon nos propres standards ou ceux de la société. Un ou l’autre, ces standards sont souvent très (ben trop!) élevés…

Tu verras que d’excellentes journées sont possibles quand on cesse de vouloir être parfaite! Anyway, quel genre d’enfant voudrait d’une mère parfaite? Tu demanderas à mon fils, c’est pas facile vivre avec la perfection hihi!

Prends le temps de revenir à la normale

Perdre 10 livres en 3 jours. Trouver l’âme soeur en 3 semaines. Faire dormir ton enfant en 5 nuits… Pourquoi toujours les maudits deadline!? Travailles-tu à l’urgence? Y a-t-il quelque part un genre de buzzer géant de la vie qui nous pousse à vouloir tout maîtriser le plus rapidement possible?!

Pourquoi faudrait que tout le monde ait repris son rythme de croisière dès la première semaine?! Est-ce que le meilleur rythme ne serait pas celui qui correspond à chaque famille? Bon, c’est certain que si rendu au mois de janvier, tu blâmes encore le décalage horaire du Pérou, c’est moins l’fun pour ton entourage. Tu me diras aussi qu’il n’y a qu’une heure de décalage avec Québec donc mon exemple serait un peu exagéré, mais you got the point!

La réalité est que tout le monde est bien en vacances. Les parents sont plus relax donc les enfants sont plus relax eux aussi. Le temps s’arrête, on mange quand on a faim et on profite du temps passé ensemble. Triste à dire, mais nous avons 12-15 étés avec nos enfants alors aussi bien en profiter.

Il est toujours temps de revenir aux habitudes habituelles et en déroger est essentiel. C’est le yin et le yang de la vie. L’ombre de la lumière. Il faut vivre, en profiter, et rester conscient de l’impact du retour aux sources. Comme j’aime dire à mon garçon : «Faut ben retourner travailler si on veut repartir en vacances!»…

Marie-Pier Villeneuve

Fondatrice et conseillère principale de Bedaine Urbaine, les mamans l'ont aussi surnommé "la magicienne du sommeil". Ayant elle-même vécu des nuits tumultueuses à la naissance de son garçon, elle s’est promis qu’aucune maman ne serait laissée seule devant un aussi gros défi. N’ayant trouvé aucune approche respectant l’unicité de chaque enfant et de chaque cœur de mère, en 2012, elle met au point une philosophie qui nécessite aucun chronomètre, ni acharnement, au plus grand bonheur des mamans à la recherche de solutions différentes que les approches les plus populaires.

Partager cet article

Autres articles dans la même catégorie

Des conseils personnalisés à chaque mois

Tu aimerais obtenir des conseils-sommeil personnalisés en fonction de l’âge de ton enfant (0-24 mois)? Inscris-toi à l’infolettre thématique en nous indiquant sa date de naissance.