fbpx

Ne pars pas en peur là. Je ne retire pas de l’argent de son REEE pour aller m’acheter une nouvelle paire de souliers. C’est une métaphore. Une métaphore qui a radicalement changé l’ambiance à la maison. Je m’explique.

Ma plus grande aura bientôt 4 ans. Et qui dit 4 ans dit : le fameux fucking four. Ce n’est pas un mythe et c’est parfois fucking difficile à gérer! Bref, depuis quelques temps, c’était difficile à la maison. Toutes nos interventions qui fonctionnaient à merveille jusqu’à maintenant n’étaient soudainement plus efficaces. Je sais que cette période est tout à fait normale dans le développement d’un enfant. Mais je souhaitais m’outiller pour qu’on passe le plus harmonieusement possible à travers cette période. Me voilà donc avec toutes sortes de livres d’éducation entre les mains. Certains me rejoignent, d’autres pas du tout. Mais le passage sur le guichet automatique, dans le livre L’autorité au quotidien. Un défi pour les parents,[1] m’a particulièrement interpellé. De quoi s’agit-il?

La métaphore du guichet automatique

Chaque fois que je demande à ma fille d’effectuer une tâche ou de répondre à une demande, je fais en quelque sorte un retrait dans son guichet automatique. Et en m’y attardant un peu, j’ai constaté que le nombre de retraits que je fais dans le guichet automatique de ma fille au cours d’une journée est assez considérable : viens brosser tes dents, viens t’habiller, il faut partir pour la garderie, range tes jouets, partage avec ta sœur, viens souper, go dans le bain, c’est l’heure d’aller se coucher, …. Je ne veux pas partir un débat là-dessus, mais personnellement, je trouve ça bien correct, voire même essentiel, de faire des demandes/des retraits à mes enfants. Mais à force d’en faire, inévitablement, le guichet automatique se vide. Qu’est-ce qui se passe quand le guichet automatique est vide? Il ne peut plus en donner, right? Même chose avec un enfant. Quand l’enfant ne collabore pas… c’est souvent parce que son compte est à sec. Il faut alors faire des dépôts. Des dépôts d’amour, d’attention, de présence, de moments privilégiés… En fait, l’idéal est de faire des dépôts en tout temps, justement pour éviter que le guichet automatique se vide.

Mais attention : il ne faut pas voir ça comme un moyen de marchandage pour que l’enfant collabore mieux par la suite. C’est plutôt une façon de se rendre compte que le réservoir d’amour de notre mini a besoin d’être rempli. C’est notre rôle et ça devrait être notre priorité de le remplir. En prime, oui c’est fort probable que ton enfant collabore mieux. Tu n’as qu’à penser au weekend. Pourquoi c’est souvent plus facile le weekend? Ou pendant les vacances? Parce que la routine étant plus lousse, on fait moins de demandes (retraits) à nos enfants et on a plus de temps de qualité à leur accorder. Le guichet automatique n’a pas le temps de se vider.

Je sais, dans notre quotidien un peu fou, avec une routine rodée au quart de tour, c’est parfois difficile et on a tendance à oublier, sans même s’en rendre compte, de faire des dépôts dans le guichet automatique de nos enfants. Du moins, c’était le cas chez nous. Force est d’admettre que je faisais plus de retraits que de dépôts dans le réservoir d’amour de ma petite princesse. Et pourtant, c’est facile et ça ne demande pas plus de temps. Il suffit de petits gestes simples pour remplir le guichet automatique, que j’aime d’ailleurs mieux appeler le « réservoir d’amour », de nos enfants. Voici quelques exemples :

  • Des moments d’exclusivité (ne serait-ce que 15 minutes).
  • Se pencher à leur hauteur. Les regarder dans les yeux. Leur dire à quel point ils sont merveilleux. Souvent!
  • Faire un câlin aussi souvent qu’ils le demandent (sauf peut-être la 14e fois à l’heure du coucher).
  • Donner des privilèges (pas en lien avec un bon comportement, mais juste parce qu’on veut leur faire plaisir!)

La liste pourrait être longue. À toi de voir ce qui remplit le mieux le réservoir d’amour de ton enfant. Je te suggère d’ailleurs fortement le livre « Les 5 langages de l’amour pour enfants », ou encore, l’atelier en ligne de Bedaine Urbaine sur le sujet. Tu y trouveras une foule d’idées pour remplir le réservoir d’amour de ton enfant, en fonction de son langage d’amour à lui.

 

[1] L’autorité au quotidien. Un défi pour les parents. Brigitte Racine (2013).