fbpx

Entre les horaires surchargés, le temps d’écran, les multiples cours et les jeux éducatifs, le jeu libre est souvent mis de côté. Ni organisé, ni structuré, le jeu libre sans règle précise, contribue bien plus au développement de notre enfant qu’on ne le pense.

L’envie de jouer est innée, alors qu’on peut croire que le jeu sans structure ne stimule pas notre mini, c’est tout le contraire. Sans trop d’intervention de notre part, il s’agit d’un moment où notre enfant est maître de son univers et où il a recours à son imagination. De plus, notre mini développe de grandes compétences durant cette période de jeu. Il apprend à affirmer sa personnalité et à faire preuve d’autonomie, il développe sa confiance en lui et il découvre ses limites par le goût du risque. Attention, « risque » ne veut pas dire de laisser notre enfant sauter en bas des 12 escaliers, mais plutôt de le laisser expérimenter et comprendre que s’il empile plusieurs blocs en hauteur, par exemple, oui il se peut que sa tour tombe.      

Le jeu libre ne consiste pas non plus à laisser notre enfant jouer seul dans une pièce. Au contraire, nous devons accompagner notre mini, particulièrement en bas âge, dans son processus d’apprentissage. Oui, oui, le jeu libre ça s’apprend!  C’est certain qu’au départ, nous devrons intervenir plus fréquemment, mais petit à petit, notre enfant parviendra à s’animer et jouer par lui-même. C’est alors que nous deviendrons des observateurs, c’est-à-dire rassurer notre enfant par notre présence physique dans la pièce. Ainsi que des animateurs, à l’occasion intervenir dans le jeu pour proposer une solution ou des défis. À noter que le jeu libre se joue aussi avec d’autres enfants, l’important c’est qu’en tant qu’adulte, on ne dicte pas quoi faire.

Pour encourager le jeu libre, on doit accorder du temps et proposer des jouets adaptés selon l’âge et le stade de développement de notre enfant. On doit aussi s’assurer de créer un environnement favorable; la disposition des jouets, le type de rangement et le nombre de jouets ont un impact. Une pièce avec trop de jouets mal disposés n’intéressera pas notre enfant, de même qu’un tas de jouets déposé dans un gros bac. Étant pro-organisation, j’ai de la difficulté avec le principe des étagères ouvertes pour y déposer les jouets. Mon coup de cœur est sans aucun doute le rangement Trofast du Ikea. Il existe plusieurs modèles et plusieurs grandeurs de bacs, ce qui nous permet de l’adapter à nos besoins. Une rotation des jouets est aussi la clé du succès, il y a toujours un effet de nouveauté sans trop surcharger la pièce.

Combien de temps ça prend à maîtriser le jeu libre? Ça dépend de chaque enfant!

Toi, quelle place accordes-tu au jeu libre dans l’horaire de ton mini? 

Recevoir l'extrait gratuit

Reçois gratuitement l'introduction et le premier chapitre du livre.

Merci de ton intérêt. Vérifie tes courriels pour télécharger l'extrait. Consulte tes indésirables si tu ne le reçois pas dans les prochaines minutes.

Get free excerpt

Receive the introduction and first chapter of the book for free.

Thank you for your interest in the free excerpt of the TopTop Book. You should receive an email in a few minutes allowing you to download it. If you haven’t received it within five minutes, look in your junk mail.