fbpx

Quand Jake part voir son TopTop Dad au Mexique, j’ai toujours un élan de nostalgie du genre « et si nous étions encore ensemble…? ». Ça dure en réalité pas très longtemps parce que j’aime à la folie mon Thomas d’amour et que Daniel, fier père du Jakidoo, s’est marié avec une femme que Jacob et moi apprécions beaucoup! On ne se mentira pas, au début c’était pas facile, mais avec les années tout s’est bien placé et nous sommes en très bons termes. #modernfamily

Mais cette année, ça m’a amené une piste de réflexion sur laquelle je n’étais jamais tombée avant : mais pourquoi avons-nous cessé de nous aimer ? Même si c’est une question à un million de dollars et qu’il y a autant de raisons que de grains de sable sur les plages de Veracruz, il y a une raison fondamentale qui, je pense, a fait éclater ma famille : Jacob a toujours été MON garçon.

Même avec Thomas qui partage nos vies depuis maintenant 3 ans, j’ai cet égoïsme de vouloir garder mon garçon juste à moi. Faut dire que je l’ai aussi beaucoup partagé avec ses grands-parents et ma tantine Hélène, mais j’ai toujours eu l’impression que moi seule pouvait vraiment prendre soin de lui. Un genre d’ego de mama bear mal placé… Peut-être dû à la séparation, j’ai senti que je devais être son phare, mais même avant ça j’étais du genre «laisse-moi-faire-je-sais-mieux-que-toi». Fort à parier que Thomas ne lira pas ces lignes, mais je pense qu’il ne pourrait qu’acquiescer.

Ne pars pas en peur, ce n’est pas demain la veille, mais j’aimerais bien un jour avoir d’autres enfants et je t’avoue que c’est quelque chose que je devrai accepter. C’est pourtant clair dans ma tête que Jacob ne m’est que prêté, qu’il est de mon devoir de m’assurer qu’il apprenne plus tôt ce que j’ai appris trop tard et que mon rôle de mère ne consiste pas à ce qu’il s’appuie sur moi, mais de m’assurer qu’il n’ait besoin de s’appuyer sur personne. Mais j’ai un sentiment (tellement pas fondé!) de pouvoir répondre mieux à ses besoins que quiconque sur Terre.

Bref, pour toi TopTop Mom, voici ce que j’aurais aimé entendre. Vous ne serez pas toujours d’accord. Sur des trucs vraiment importants. Vous oublierez sûrement de prendre soin de vous dans le tourbillon qu’est l’aventure d’aimer, élever et éduquer un enfant, mais n’oublie jamais ton meilleur ami. Celui qui te rend belle, celui qui te fait rire, celui en qui tu as confiance, celui que tu trouves sexy as fuck. Si tu as encore ne serait-ce qu’un peu d’amour, ou encore, quand tu te fermes les yeux, tu te rappelles pleins de bons souvenirs, garde-le près de toi.

Apprends à ne pas toujours vouloir gagner, mais à trouver le bonheur.
Apprends à apprécier les attentions, même si ce n’est pas comme toi tu l’aurais fait.
Apprends à garder cette flamme qui, un jour, a donné naissance à ce beau bébé d’amour.
Apprends à te chicaner intelligemment.
Apprends à reconnaître ses besoins et comble-les.
Restez amis, restez beaux, restez unis.

Parce que plusieurs d’entre vous pensez que le rêve ultime est d’avoir des enfants. Mais le plus beau est encore d’avoir une famille.