Salut la TopTop Mom en forme!

Je suis Julie, la kinésiologue. (Je t’en dis davantage sur moi au bas de mon article!)

Aujourd’hui, j’aimerais partager avec toi des astuces et des trucs pour t’accompagner lors de tes activités physiques dans ta vie de maman. Ce que je te partage est basé sur la littérature scientifique, l’expérience terrain et un peu de ma vie personnelle.

Voici donc un guide en 5 étapes pour reprendre ou débuter un mode de vie physiquement actif :

Être toi tu seras, te comparer tu ne feras pas.

Chaque femme, chaque grossesse et chaque enfantement est unique en soi! Les exercices et les méthodes d’entraînement qui ont été bons pour une femme, ne seront pas nécessairement bons pour toi! Chaque femme a un corps, une physionomie, la génétique, des antécédents de santé, des goûts, des besoins et une histoire qui lui sont caractéristiques à elle!

La seule façon de te motiver à bouger et de savoir comment bouger, ça débute par une évaluation! Le kinésiologue est le professionnel de la santé, spécialiste du mouvement humain, qui utilise l’Activité physique comme moyen de prévention, traitement ou performance ! Il saura t’accompagner dans ta rééducation postnatale, à ta façon à toi !

Une évaluation de ton plancher pelvien tu feras.            

Présentement, tu es toute jeune, remplie d’hormones de grossesse et d’amour et ton plancher pelvien est peut-être le dernier de tes soucis par rapport à d’autres qualités et compétences physiques qui te préoccupent davantage (comme ton cardio, ta force, ta taille, etc…).

Cependant, c’est le groupe musculaire qui a subi le plus pendant la grossesse et la naissance de ton enfant et c’est aussi ce même plancher pelvien qui t’accompagnera pour le reste de ta vie… dans une future grossesse, tes relations sexuelles, ton habileté à retenir ton pipi  ET (!!!)….et ….Lis bien ceci : c’est le plancher pelvien qui est l’un des muscles principaux à prévenir les douleurs au dos, hanches, fesses, sacro-iliaque et autres inconforts dans la région du bassin.

Un plancher pelvien, ça se rééduque et seulement une évaluation par une physiothérapeute périnéale te permettra de savoir où tu es rendue dans les possibilités d’exercices. Reprendre trop vite la course à pied dans les premiers mois de vie de ton enfant pourrait mener à une cinquantaine humide et douloureuse. Une fuite urinaire, même juste en éternuant ou en forçant vraiment fort, n’est pas « normal ».

Ton corps et ton cœur, tu écouteras.

Ton corps est sûrement devenu l’objet de commentaires venant de tes proches, et moins proches, pendant ta grossesse et après la naissance de bébé.

Tu as pris combien de livres?

Tu as repris ta taille?

Ta bedaine est ben grosse!?

Voyons t’as ben l’air fatiguée?

J’ai été désagréablement surprise de constater que mon corps était devenu un sujet de conversation dont plusieurs (TROP!!!) de gens commentent. Les commentaires des autres, l’histoire des autres ainsi que mon égo peuvent être de mauvais conseillers.

En période postnatale, tu fais ce dont tu as envie, ce qui te plait et ce qui te fais du bien! Point à la ligne! Écoute l’énergie de ton corps à toi! Si tu as mal, parles-en à un thérapeute avant de vouloir faire trop d’exercices et d’empirer tes douleurs. Si tu es fatiguée, n’essaie pas de battre des records.

Un principe d’entraînement bien important à respecter est de s’entraîner à intensité forte lorsque le corps est bien reposé et qu’il a bien récupéré de l’entrainement précédent afin de pouvoir déployer énergie, vitesse et force! Alors, si tu dors 5h par nuit, par tranche de 2h30 depuis 6 mois, c’est tout à fait normal de sentir que tu ne progresses pas. Peut-être que tu es même dans une situation d’entraînement où tu te fatigues plus que d’autres choses. Rappelle-toi que ton bébé a besoin d’une maman heureuse et en santé plutôt que d’une maman à la taille parfaite et performante physiquement (sauf si ton métier est d’être joueuse professionnelle pour ton pays…). Aies du fun à bouger, plutôt que de t’imposer quelque chose de désagréable. C’est la clé du succès!

Progressivement tu bougeras et intelligemment tu le feras.

Les phrases qui m’agressent le plus en période postnatale, c’est « se remettre en forme », « reprendre sa shape », etc.

Tu as sûrement déjà entendu cette explication, mais la revoici :

Tu as porté ton enfant pendant 9 mois, alors il est normal que tu laisses au minimum
9 mois à ton corps pour ta rééducation postnatale.

Si tu as vécu un accouchement par césarienne, tu peux compter de 4 à 12 semaines supplémentaires en raison de la chirurgie. Est-ce que tu allaites? Est-ce que tu dors bien? Tous ces facteurs, et plus encore, vont déterminer où tu es rendue dans la reprise de tes activités physiques!

En plus, ton corps a changé, il a donné la vie! Ce qui m’a surpris le plus après l’arrivée de mon Laurent, par césarienne d’urgence, c’est de devoir apprendre à bouger dans un corps différent. Mon bassin est plus large, j’ai eu une chirurgie, mon plancher pelvien a supporté le poids de mon bébé pendant 9 mois. Et hop, un coup de bistouri (et plusieurs heures de travail et de poussées bien sûr) plus tard, il était dans le monde des vivants et mon corps (tout comme le tien) doit encore fonctionner. C’est normal d’avoir l’impression qu’il ne t’appartient plus, mais aborde plutôt la situation comme un corps nouveau qui a besoin de temps et d’un bon encadrement pour apprendre à bouger sans bébé dans ton ventre et avec tous les changements du processus de la grossesse.

On ne revient pas comme avant. Avant, nous n’étions pas mère. Maintenant, nous le sommes suite à une transformation physique et mentale grandiose dont nous avons eu le privilège. Alors on ne reprend pas sa « shape » ou sa forme, on devient plutôt une maman et une femme qui s’accomplit d’une façon nouvelle et pleine d’aventures!

Bouger avec bébé, tu essayeras.

Parfois, le temps peut manquer, la motivation peut s’envoler et le retour au travail arrive plus vite que prévu. Il faut alors devenir une magicienne de l’agenda pour réussir à bouger. Peu importe où tu es dans ta rééducation postnatale et la reprise du mouvement, que tu sois débutante ou une sportive reconnue, d’intégrer ton bébé à tes moments actifs est assurément agréable…et parfois aussi efficace!

Pour ma part, après la césarienne, j’étais assez forte pour le tenir dans mes bras seulement lors de l’allaitement. Je n’ai pas connu les joies du porte-bébé. Cependant, plusieurs mamans en font l’éloge! Le porte-bébé, la poussette, le chariot, le traineau, … ce sont tous des moyens pour pouvoir marcher, pédaler, danser pendant que notre amour fait sa sieste, ou s’exclame de rire devant nos prouesses! Aussi, de faire des exercices d’étirements ou des exercices au sol pour la rééducation pelvienne et du dos est un excellent moment pour combiner les phases de ventral avec son bébé ou simplement pour jouer avec lui ou le masser. D’utiliser votre enfant comme haltère, c’est aussi une possibilité, mais assure-toi de vraiment bien savoir comment le tenir et que lui aussi soit assez fort avant de le soulever au-dessus de ta tête à bout de bras!

Pour un enfant, grandir avec une mère active est un exemple très fort pour lui démontrer que bouger est essentiel pour la santé. Surtout si vous le faites pour « les bonnes raisons ». Un enfant qui sait que bouger lui apportera du plaisir personnel et des moments de qualité en famille et qui vivra aussi des réussites, aura tendance à être plus actif et plus accompli.

Un peu plus sur moi

Je m’appelle Julie Desgagné. Je suis la maman de Laurent, 10 mois, et la belle-maman de Henrick, 10 ans.

J’ai complété un baccalauréat en kinésiologie en 2009. Je pratique la kinésiologie depuis ce jour et je suis entrepreneure depuis 7 ans. Tu peux me retrouver sur le podcast et la chaîne Youtube de Julie la kinésiologue, ou bien, pendant une conférence ou un live Facebook !

Dans la vie, j’ai toujours aimé communiquer, autant par écrit que par la parole. Avec mon conjoint vidéaste, nous avons combiné nos passions et nous avons maintenant un vlogue sur la famille, l’entrepreneuriat et la vie active. Ça s’appelle Phil et Jou!

Dans ma pratique professionnelle, j’ai développé trois spécialités : la posture, la motivation ainsi qu’une spécialité auprès des mamans. Cela m’a permis de développer une notoriété sur mon territoire, soit au Saguenay-Lac-St-Jean, et d’avoir une foule de connaissances à partager sur le sujet de la maman active!

Recevoir l'extrait gratuit

Recevoir l'extrait gratuit

Reçois gratuitement l'introduction et le premier chapitre du livre.

Merci de ton intérêt. Vérifie tes courriels pour télécharger l'extrait. Consulte tes indésirables si tu ne le reçois pas dans les prochaines minutes.

Get free excerpt

Receive the introduction and first chapter of the book for free.

Thank you for your interest in the free excerpt of the TopTop Book. You should receive an email in a few minutes allowing you to download it. If you haven’t received it within five minutes, look in your junk mail.